Réunion

Conseil municipal Jeunes d’Andrésy : un bilan 2016 des plus ténus

La deuxième séance du Conseil municipal Jeunes (CMJ) a eu lieu le 27 janvier 2016. L’occasion de faire le bilan des actions réalisées en 2016 et de les comparer aux demandes des élus jeunes lors du premier conseil l’an dernier. Le bilan de cette première année est faible. Rappelons que le maire et sa majorité municipale n’ont jamais voulu créer une ligne CMJ dans le budget. La deuxième séance du CMJ en une année d’existence a permis de faire le bilan 2016 et de lancer de nouvelles pistes pour (...)

en cours

aujourd'hui

Aucun évènement

prochainement

Élection

Premier tour - Élection du président de la République

Élection

Deuxième tour - Élection du président de la République

Dernières informations

A la une

AVAP // Révision de la ZPPAUP en vue de la création d’une AVAP

L’enquête publique sur la création d’une AVAP à Andrésy est terminée. Nous attendons désormais le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur.

Vous pouvez lire la contribution complète et les propositions d’AER à l’enquête publique dont voici les grands points :

  1. Un périmètre AVAP d’Andrésy beaucoup trop important, au regard des communes voisines ayant aussi une aire de mise en valeur, en particulier au regard du niveau moyen de la richesse patrimoniale de la commune.
  2. Demande de suppression de la zone B 16 Nord : son intégration dans l’AVAP n’est pas justifiée et handicapera les propriétaires dans leurs travaux de rénovation. Intégrer ainsi une partie du quartier des Charvaux nord est arbitraire : le bâti en question n’a pas de valeur architecturale justifiant un classement en AVAP.
  3. Un périmètre souvent arbitraire qui exclut des rues ou des quartiers avec autant de richesses patrimoniales qu’ailleurs, et qui oublie des cônes de vue (zones B12 et B15), afin de ne pas freiner les projets immobiliers en cours de la municipalité, entrainant la destruction programmée de certains bâtiments remarquables de la ville d’Andrésy.
    Des cônes de vue oubliés démontrant une analyse sans projection dans le futur et non contraignant pour les deux plus gros projets immobiliers à venir.
  4. Des règles d’urbanisme AVAP excessives qui freinent la réhabilitation et la rénovation tant du bâtiment privé que des bâtiments publics.
  5. Une AVAP incompatible avec l’objectif du PADD n° 2.3.2 : « Conserver et mettre en valeur le patrimoine architectural et urbain », en raison de l’exclusion de 3 bâtiments remarquables de la commune d’Andrésy ;
  6. Une AVAP incompatible avec l’objectif du PADD n° 2.3.1 : « Participer aux objectif du Grenelle de l’Environnement… » : la règlementation freine, voire interdit carrément la rénovation du bâti en éco-matériaux ainsi que le développement des économies d’énergie de l’habitat.
  7. Une AVAP incompatible avec les lois du Grenelle de l’Environnement : la règlementation de l’AVAP freine, voire interdit, les investissements en matière d’énergies renouvelables de l’habitat.



 

 

Derniers enregistrements

Conseil municipal

Conseil municipal extraordinaire du 30 janvier 2017

Enregistrement du conseil municipal du 30 janvier 2017

Conseil municipal

Le maire d’Andrésy refuse de payer les impôts à l’interco GP&SO

Il y a un an : Andrésy votait « pour » l’interco GP&SO

Il y a un an, le maire et sa majorité votaient « pour » l’intégration d’Andrésy à une communauté urbaine de 400 000 habitants pilotée par Mantes, ses élus et la droite yvelinoise derrière Pierre Bédier.

Andrésy rejoignait une interco de 73 villes, qui ne représente ni son bassin de vie et ni son bassin d’emploi.

A cela, vous avez aussi soutenu le choix de l’intégration maximale : la communauté urbaine avec un maximum de compétences déléguées.

Vous aviez voté « pour », tout en déclarant que vous n’étiez pas favorable à cette interco. Précisant vouloir vous inscrire dans une démarche positive, à savoir négocier et travailler en intelligence avec la nouvelle agglomération, sans que vous n’ayez la moindre garantie.

Vous affirmiez ne pas être d’accord avec cette interco mais vous n’avez jamais déposé de recours, contacté la presse, mobilisé vos réseaux ou carrément refusé de vous...

Tribune

Tribune AER Septembre 2016

Urbanisme en ville : le maire refuse d’informer les Andrésiens

 

Alors que le maire multiplie en secret ses projets immobiliers sur toute la ville, les élus AER choisissent, eux, de continuer à vous informer.

 

Sur notre site vous retrouverez tout sur la nouvelle règlementation issue de l’AVAP, ainsi qu’un compte-rendu de la réunion du projet 200 logements de la CCI (rue des Robaresses).

 

Nous déplorons que le maire refuse de publier le rapport du commissaire enquêteur du PLU datant de 2015 qui rappelait que la ville ne prenait pas assez en compte certains...

Chronique

Conseil municipal des Jeunes d’Andrésy : un état des lieux (janvier 2017)

Après avoir été contre tout projet de Conseil municipal des Jeunes (CMJ) lors de ses deux premiers mandats, Hugues Ribault a changé d’avis après sa réélection en 2014.

Mais la création d’un CMJ par un maire autocrate, étranger à toute forme de démocratie participative, s’est révélée problématique, avec annulation puis report des élections en 2014 et 2015. Lire notre article : « Un CMJ annulé et reporté ! »

Le 8 avril 2016 le premier CMJ a eu lieu à l’Hôtel de Ville. Ses élus ont alors fait un état des lieux de la ville qui n’a pas fait sourire le maire et sa...