Information sur la crue en coursmise à jour :

Vous avez jusqu’au 24 février 2018 pour contacter votre assureur en vue de l’indemnisation des dommages dûs à la crue

Informations :

www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3076

Intempéries : la ville d’Andrésy vous informe

Lundi 19 février 16h00

Les pluies de la fin de semaine dernière sur la partie amont du bassin ont interrompu la décrue et provoquent une hausse légère des niveaux.

 

Source Vigicrues et Préfecture des Yvelines

Conseil municipal

Le maire d’Andrésy ne soutient toujours pas le candidat déclaré Faist

Entretien exclusif avec le maire d’Andrésy (LR)

Décembre 2017 : son Premier adjoint aux Finances, Denis Faist, se déclarait candidat aux Municipales 2020, tout en affirmant que le maire actuel, Hugues Ribault, ne se représenterait pas et soutenait sa candidature. Le maire, depuis ces déclarations, ne s’était pas exprimé et donc rien confirmé. Les élus d’opposition AER ont donc interpellé le maire d’Andrésy, lors du dernier Conseil municipal, au travers de quatre questions précises. La droite andrésienne est au diapason de la droite nationale (...)

en cours

Aucun évènement en cours

aujourd'hui

Aucun évènement

prochainement

Dernières informations

Projets immobiliers

  • Tribune AER - Octobre 2017

    AER remporte une victoire sur le projet immobilier rue des Courcieux. La municipalité d’Andrésy continue de faire n’importe quoi avec l’argent des contribuables andrésiens : elle augmente les (...)

A la une

Pétition « Contre la construction d’un immeuble de 32 logements dans le centre ancien d’Andresy »

L’Association Germaine & Co et les riverains du projet immobilier situé entre la rue des Courcieux et le marché couvert appellent tous les andrésiens désireux de manifester leur attachement au vieux centre ville d’Andrésy à signer la pétition contre le projet immobilier Bouygues de 32 logements.

Récemment

Conseil municipal

Permanence

Conseil communautaire

Commission

Commission

Commission

Réunion publique

Commission

Commission

 

Eclairage

Ribault et Faist attirés par l’aimant Macron et LREM

Lors des dernières élections municipales de 2014, Hugues Ribault s’était représenté sans étiquette politique : il n’avait pas reçu l’investiture de son parti UMP (ex LR). C’était son adversaire de droite, Virginie Muneret, ancienne adjointe de M. Ribault, qui l’avait obtenue.

Dans le cas où Ribault ne se représenterait pas en 2020, son bras droit, Denis Faist, qui a déjà fait acte de candidature pour les Municipales de 2020, a un passé de centre-droit. Il s’est déjà présenté aux Législatives avec l’étiquette MoDem. Et avant, il roulait pour l’UDI.

Ribault et Faist : macron-compatible ?

Dans le contexte actuel, il ne fait aucun doute que MM. Ribault et Faist ne récupéreraient pas l’étiquette LR. Les deux se sont mis à dos tout le LR yvelinois en déclarant la guerre à notre interco dirigée par MM. Tautou et Bédier (président du département, LR).

Et si, finalement, Ribault était Macron-compatible ? L’étiquette LREM est, en effet, libre sur la...

Tribune

Tribune AER - Décembre 2017

Voeux pour 2018

Les élus AER vous présentent leurs meilleurs vœux de bonheur et santé pour 2018. Nous continuerons à défendre notre programme, qui avait convaincu 28% des électeurs, en œuvrant toujours pour l’intérêt général. Nous tenterons aussi de réduire les impacts négatifs en matière de qualité de vie des projets de la majorité de MM. Faist et Ribault qui se sont engagés à construire 1200 logements en huit ans.

Bilan mi-mandat payé sur vos impôts

Si vous avez un doute sur la façon dont vos impôts sont utilisés, vous avez eu une réponse en décembre...

Chronique

PLUi de GPS&O - Partie 1 : les ateliers-citoyens à la mode Bisounours

Notre communauté d’agglomération Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) élabore son plan local d’urbanisme (PLUi). Celui-ci viendra remplacer tous les PLU des villes de notre agglomération fin 2019.

Depuis sa création le 1er janvier 2016, GPS&O essuie d’incessantes critiques sur l’inefficacité de cette énorme intercommunalité de 73 villes et 405 000 habitants.

  • Critiques sur sa dimension purement politicienne : Une interco présidée par Philippe Tautou et créée de toutes pièces par la droite yvelinoise derrière le président du département, Pierre Bédier, qui ne...