Intervention

Agrandissement du groupe scolaire le Parc : un projet qui ne répond pas aux besoins des andrésiens

Alors que les travaux d’agrandissement, de rénovation et de mise aux normes de l’école Le Parc ont commencé en juillet nous publions la retranscription de l’intervention des élus AER lors du conseil municipal du 8 juin 2018 au cours duquel était mis à l’ordre du jour le vote des crédit pour le lancement des travaux d’agrandissement de l’école Le Parc.

Les projets immobiliers nécessitent la création de 11 classes sur la ville En 2015 vous (la majorité de MM. Ribault & Faist) avez fait réaliser une étude prospective sur les besoins scolaires afin d’anticiper l’impact des nombreux projets immobiliers prévus ces prochaines années à Andrésy. Vous souhaitiez, cette fois, éviter les conséquences de la non anticipation de l’impact du projet immobilier sur les terrains de l’ancien collège qui vous avait obligé à modifier la carte scolaire afin de diriger les nouveaux arrivants vers Saint-Exupéry plutôt que vers Denouval dont la logique géographique les (...)

Tribune

Tribune AER - Août 2018

Face à l’augmentation de la population due aux projets immobiliers du maire, le groupe scolaire Le Parc va être agrandi et rénové. La municipalité n’ayant rien fait depuis 17 ans, les deux-tiers du budget (4,5 M €) vont à la rénovation (dont l’accès Handicap qui aurait dû légalement être fait avant... 2015), et un tiers à l’agrandissement. Les élus AER ont exprimé trois regrets sur ce chantier. L’ajout de 2 classes se fait à la place du préau de l’élémentaire. Les enfants ne seront plus à l’abri des intempéries et n’auront plus d’espace de jeu couvert digne de ce nom. La cantine sera agrandie de 25 (...)

Chronique

À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois (la suite)

En parallèle de la publication de notre article « À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois », nous avons pris contact avec la SEFO (gestionnaire des eaux) et l’agglomération GPS&O afin de faire un état des lieux. SEFO Nous avons contacté la SEFO le 29 août. Cette dernière nous a indiqué que le responsable Service Travaux était en vacances et rentrait le jour même (29 août), ce qui, pour la SEFO, explique que cela coule depuis juillet. Ils vont donc essayer de trouver une autre solution que cette fuite visible de la rue. Le gros des travaux : la SEFO pense qu’il est (...)

Chronique

À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois

Entre le 24 et le 26 juillet 2018, les riverains de l’avenue des Robaresses ont vu apparaître un tuyau sortant du sol et duquel coule de l’eau en continu. Cela dure donc maintenant depuis un mois. Plusieurs riverains ayant pris contact avec la SEFO ont appris qu’il s’agissait d’une purge. Le 21 août une photo a été postée sur la page Facebook « Andrésy Notre Ville :) » demandant là aussi des explications. Retour sur un gâchis d’eau En juillet 2018, les habitants du 24 avenue des Robaresses ont signalé à la SEFO que l’eau avait une forte odeur et qu’elle était imbuvable. Après analyses, il a été (...)

Intervention

Une situation financière qui se dégrade pour faire face aux +20% de la population souhaitée par MM. Ribault et Faist

Les élus de l’opposition municipale tiennent à rappeler deux choses en introduction : En tant qu’élus de l’opposition, nous avons reçu les 115 pages du budget de la ville 5 jours seulement avec ce conseil municipal. Et cette année, il y avait par ailleurs le WE de Pâques en plein milieu. De deux choses l’une : soit la majorité de MM. Ribault et Faist boucle son budget primitif au dernier moment, confirmant encore une fois sa fâcheuse tendance à travailler dans l’urgence… Soit les élus de la majorité prouvent encore une fois le dédain qu’ils peuvent avoir envers les élus qui ne sont pas de leur (...)

Eclairage

Logements sociaux : Andrésy s’oppose au dernier moment à la politique de GPS&O

Les élus d’Andrésy Energies Renouvelées pensaient avoir tout vu en matière de gestion des dossiers de la majorité Ribault/Faist. Mais le conseil municipal du 29 mai a dépassé une nouvelle limite en la matière avec imposition d’une délibération transformée au dernier moment. Le soir même du conseil, MM. Ribault et Faist imposaient une nouvelle délibération portant sur l’avis de la ville d’Andrésy au Plan local d’urbanisme intercommunal (PLHi) de Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) Sur la table du conseil, une délibération modifiée à 50% Le maire envoie les délibérations et l’ordre du jour, cinq (...)