Dossier

Eclairage

PLU Andrésy et protection des espaces verts et agricoles

Située entre la Seine et le massif de l’Hautil, Andrésy est une commune qui détient de splendides espaces naturels, au niveau des berges et sur les coteaux. La commune s’étend dans la forêt, au-delà du château du Faÿ, jusqu’à la Barbannerie.

Cette situation géographique privilégiée explique que notre ville a une surface urbaine minoritaire : elle ne représente que 44% de notre territoire, contre 63 % à Conflans par exemple !

 

Coteaux de l’Hautil : le projet d’urbanisation du maire d’Andrésy en 2010

Si les berges sont protégées, les coteaux de l’Hautil...

Eclairage

Le PLU et la communication des pièces aux différentes étapes

  1. L’étape dite de confection du projet par le groupe de travail.

    La confection d’un projet de PLU donne généralement lieu, bien avant son adoption par le conseil municipal, à la constitution puis à la réunion d’un groupe de travail. Les procès-verbaux de ses séances demeureront confidentiels pendant toute la durée de sa mission.

    Au cours de cette période de préparation du projet de PLU, la plupart des documents détenus par l’administration locale sont également couverts par le secret protégeant les documents préparatoires :

    • l’avant-projet...

Eclairage

18 hectares urbanisables sur Andrésy

Trois zones principales permettent de satisfaire les nouveaux objectifs de construction sur la période 2014-2022.

  1. les bas coteaux : 5 ha

    Les zones situées en-dessous de la départementale sont mobilisables pour participer à l’effort de construction de logements : elles sont actuellement en zone AU (« A Urbaniser »). Mais, étant des zones peu denses, avec des espaces naturels existants, la municipalité prévoit une urbanisation de 50% des terrains. Les bas coteaux devraient donc recevoir des maisons, des zones pavillonnaires et de rares petits immeubles. L’objectif...

Eclairage

Les logements sociaux sur Andrésy

Pour répondre aux obligations triennales de construction de logements sociaux, M. Ribault et sa majorité proposent donc une proportion minimale de 35 % de logements aidés, dans les futurs projets. Cet objectif est obligatoire pour éviter des sur-pénalités. Les Andrésiens pourraient payer 42 000 €/an, en raison d’une politique insuffisante en la matière.

Hugues Ribault : un maire qui n’aime pas les logements sociaux

Le maire d’Andrésy est de droite et n’aime pas les obligations issues de la loi SRU. Durant son premier mandat (2001-2008), Hugues Ribault ne se...

Eclairage

PLU Andrésy : les interrogations sur les hypothèses chiffrées de la mairie

Au cœur du PADD, un nouvel objectif qui dictera les règles du futur PLU : l’accroissement de la population andrésienne pour tendre vers les 15 000 habitants. Soit 2 778 habitants en plus entre 2014 et 2022.

Le problème c’est que pour répondre à ce nouvel objectif et donc éviter un nouvel avis défavorable de l’Etat, la municipalité de M. Ribault présente des hypothèses basées sur des données étonnamment différentes des chiffres de 2013, issus du premier PADD refusé.

Hypothèse 1 : combien de logements pour l’accroissement de la population ?

Nombre de...

Eclairage

Un premier projet d’aménagement d’Andrésy refusé en 2013

Dossier PADD 2014-2022

Le Conseil municipal du 30 mai 2013 votait un projet d’aménagement et de Développement durable (PADD) pour la période 2014-2025. Document obligatoire pour tout nouveau Plan local d’urbanisme (PLU), il fixe les grandes orientations du développement urbain prévu sur Andrésy.

Un 1er PADD volontairement sans ambition, avant les élections

La majorité municipale alors unie choisissait l’option « zéro croissance démographique ». Ainsi, afin de répondre seulement aux décohabitations (départ des enfants, séparations…), Andrésy s’engageait à construire que 40...

Eclairage

Andrésy 2014-2022 : + 23,2 % d’Andrésiens

Au cœur du PADD (projet d’aménagement et de développement durable), un nouvel objectif qui dictera les règles du futur PLU d’Andrésy : l’accroissement de la population andrésienne pour tendre vers les 15 000 habitants. Soit 2 778 habitants en plus entre 2014 et 2022.

Mais ces 2 778 personnes en plus constituent un objectif plus ambitieux qu’il n’y parait : cela représente une augmentation de la population de 23,2 % ! Cette hausse est d’autant plus difficile à atteindre qu’il faut rappeler que la population andrésienne plafonne à 12 500 habitants depuis… près de...