Trek’Île

Création d’une « prairie humide » artificielle avec mise en place de deux éoliennes agricoles et création de 5 kilomètres de sentiers artificiels.

Une plainte cours depuis fin 2015. La date du procès n'est pas encore connue.

Coût : 1 500 000 € TTC d’argent public dont 400 000€ pour les Andrésiens

 

Le projet

Tribune

Tribune AER - Février 2018

Précipitations record, tempêtes, retour à la douceur puis grand froid, crue de la Seine, neige, pollution de l’air, … Andrésy a été durement touchée par ces événements climatiques et, pour un certain nombre d’Andrésiens, il faut maintenant remettre en état et discuter pied à pied avec les assurances.

Hommage au personnel de la ville d’Andrésy

Les services de la ville ont été largement mobilisés : installation de chemins piétonniers en planches, distribution de repas pour les personnes isolées, surveillance des maisons inoccupées, mise en place d’une structure...

Chronique

Cachez ces banderoles que le maire d’Andrésy ne saurait supporter

Le maire d’Andrésy ne supportant plus les banderoles dénonçant le projet Trek’Île, il intime l’ordre à plusieurs habitants, par courrier recommandé, de les retirer sous peine d’amende.

Le maire d’Andrésy n’en peut plus de la liberté d’expression

Convaincu que son projet de parc urbain sur l’île Nancy est une si grande réussite qu’il ne peut recevoir aucune critique, Hugues Ribault a exigé que l’avocat de la ville, avec l’aide de la police municipale, règle le problème des banderoles anti-Trek’île.

En effet, depuis deux ans avaient fleuri, dans la ville, des banderoles rappelant le coût financier important du projet (1 500 000€ d’argent public dont 400 000€ directement de la poche des andrésiens), le désastre écologique sur l’île...

Chronique

Tentative de remplissage de la « zone humide » du projet Trek’Île à la cloche de bois

Rappel des tentatives précédentes pour rendre la zone humide

La crue de juin 2016 avait quasiment noyé les pontons du projet.
Quinze jours après, l’eau avait disparu.

Durant l’été 2016 tous les végétaux plantés à la main avaient été enlevés et les sociétés s’étaient mises en quête des problèmes d’étanchéité de la zone en retournant la terre, en créant des bassins. Puis toutes les plantes ont été replantées.
Et l’eau n’est pas restée.

Durant l’hiver, les puits d’alimentation en eau des éoliennes ont été recreusés, preuve que pas...

Tribune

Tribune AER - Juillet/Août 2017

Beaucoup d’Andrésiens ont pu constater l’intérêt que TF1 a porté à notre ville lors d’un sujet du 20h du 17/07/17 concernant l’annonce par le gouvernement de la suppression de la taxe d’habitation (TH) pour beaucoup de contribuables.

TF1 a choisi Andrésy pour sa représentativité comme ville dont la TH augmente au gré des projets ambitieux de son maire. M. RIBAULT l’augmente d’ailleurs encore pour 2018.

Dans ce reportage, le maire se plaint qu’à l’avenir la perception et le montant de la taxe ne seront plus de son ressort direct, sous-entendant qu’il ne pourra...

Chronique

Ouverture imminente de Trek’île... coûte que coûte !

Depuis août dernier, aucune activité sur l’île n’a été détectée... Et donc depuis près d’un an, la nature reprenait progressivement ses droits sur le grand projet de M. Ribault : les orties et les ronces ont envahi les sous-bois et le nouveau verger créé, les feuilles mortes et les crottes d’oiseaux ont jonché les cheminements, ...

Seule intervention : quelques ouvriers puisatiers sont intervenus durant trois jours pour approfondir les puits des éoliennes - puisque la zone humide était toujours sèche... Mais sans résultat probant.

Aujourd’hui, de zone humide le projet...

Chronique

Trek’île + Boulodrome = Trek’Boules !!!

Trek’île : la zone humide toujours sèche

A ma gauche, sur le bureau du maire d’Andrésy : le dossier « projet Trek’île » s’assèche.

Ce nouveau parc urbain uniquement accessible par bateau, puisque sur l’île d’Andrésy, et au coût de 1,7 M €, dont 350 000 € directement à la charge des contribuables andrésiens, cumule problèmes et retards.

Il devait ouvrir il y a 10 mois. Or, à ce jour, le parc urbain est constitué de sentiers non aboutis, non protégés et inaccessibles puisque pas de passage possible sur le marchepied pour y parvenir.

D’abord noyés...

Chronique

Enquête Publique sur la Délimitation du domaine public fluvial sur l ’ Île Nancy

Une enquête publique portant sur la délimitation du domaine public fluvial de l’île Nancy est ouverte.

[31/01/2017]

Suite à la disparition du dossier d’enquête et du registre d’enquête en date du 27 janvier 2017 à l’annexe de la mairie d’Andrésy, l’enquête publique est prolongée jusqu’au vendredi 17 février 2017 inclus.

Les personnes qui se sont déjà manifestées, par courrier, par inscription sur le registre, ou directement auprès du commissaire-enquêteur, sont invitées à reformuler leurs observations dans le cadre de cette prolongation.

 

Le dossier d’enquête sera mis à la disposition du public à l’annexe de la mairie d’Andrésy (2 rue Gustave Eiffel) aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux au public du 19 janvier au 3 février 2017.

Pendant la durée de l’enquête, toutes les observations sur la délimitation du domaine public fluvial de l’Île Nancy pourront être soit consignées par les intéressés sur le registre d’enquête ouvert à cet effet à l’annexe de la mairie d’Andrésy aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux au public, soit adressées par écrit au...

Chronique

Le point sur Trek’Île au 15 octobre 2016

Commencés depuis fin novembre 2015, les travaux d’aménagement d’une zone humide artificielle et de sentiers de randonnées, dits Trek’Île, sont à l’arrêt.

Le parc urbain sur l’île d’Andrésy devait ouvrir le 14 juillet dernier.

En conseil municipal, M. Mazagol, maire-adjont aux Travaux, a indiqué qu’il n’y avait plus de date fixée pour l’ouverture... En cause : de graves problèmes techniques et des malversations, avec dépôt de plainte et enquête de police, selon le maire-adjoint.

Il s’agit du plus gros chantier actuel de la ville et l’une des priorités du maire et de sa majorité municipale. Le coût global pour la commune est estimé à 400 000 €.

Les élus AER font le point sur ce projet Trek’Ile.

Au coeur du projet de ce parc urbain, la création d’une zone humide artificielle : les aménageurs ont creusé le sol sur plus de 20 000 m² pour y ajouter de la bentonite et rendre imperméable la fosse creusée.

La crue de juin 2016 a démontré que cette zone humide artificielle n’était pas étanche. La totalité de l’eau a disparu en une quinzaine de jours.

Durant l’été

Les entreprises, et en particulier Urano, se sont affairées à chercher les causes de ces fuites et à terminer le chantier

  • Toutes les plantes, qui avaient été plantées à la main sur...

Eclairage

Parc urbain de l’île d’Andrésy : gabegie financière, scandale écologique

La crue qu’a connue Andrésy, début juin, avait inondé le projet Trek’Île. Le maire-adjoint aux Travaux, Alain Mazagol, avait pourtant affirmé en conseil municipal qu’il n’y avait eu « aucune conséquence sur le projet ». Nous avions dû apporter des preuves aux Andrésiens des multiples dégradations causées par les inondations sur le projet Trekile. Voir notre article : « Trekile, après la crue ».

La vraie surprise c’est que la mare, créée artificiellement, d’abord inondée elle aussi par la crue, s’était ensuite mystérieusement desséchée.

Le problème...

Chronique

Le projet du Parc urbain de l’île d’Andrésy après la grande crue

Belvédères en bois sous l’eau

La crue a atteint une hauteur maximale de 6 mètres 34 à Mantes. Dans ces conditions, les berges et le coeur de l’île ont été inondés. Les deux belvédères tout neufs du projet Trek’île, construits sur la servitude de marchepied, ont été touchés par la crue. L’un des deux belvédères n’ a été inondé qu’au niveau de sa base. L’autre a été inondé à mi hauteur. Si Andrésy est touchée par d’autres inondations, les années prochaines, quelle sera l’espérance de vie de ces structures en bois ?

Le verger dans un triste état

Le projet...

Intervention

Parc urbain de l’île d’Andrésy : des travaux en toute illégalité

La mairie peut-elle confirmer l’ouverture du parc urbain Trek’île pour le 14 juillet prochain ?

Alain Mazagol, maire-adjoint aux Travaux, espère en effet ouvrir l’ensemble de l’île d’Andrésy aux habitants courant juillet.

Une convention a t-elle été signée entre la Ville et VNF pour la construction de deux belvédères sur la servitude de marchepied ?

Alain Mazagol, maire-adjoint aux Travaux, n’a pas répondu. MM. Ribault et Mazagol ont seulement affirmé « travailler de concert et depuis le début avec VNF sur ce projet Trek’île ».

La maire d’Andrésy...

Intervention

Le verger du projet Trek’île prend l’eau

Installé sur la partie de l’île la plus basse, le verger récemment planté et dont la terre venait d’être entièrement retournée quelques jours avant fait les frais de la crue.

Intervention

Absentéisme, déficiences sur les dossiers d’Andrésy : les lacunes de la majorité de M. Ribault

Elections municipales 2014 : pas moins de la moitié des adjoints de M. Ribault, lassés de son autocratie, faisait sécession et montait une liste autour de Virginie Muneret. Après sa victoire étriquée (37 % des voix), Hugues Ribault a dû composer avec une nouvelle équipe bien moins expérimentée. 40 % de ses maires-adjoints ou délégués (donc avec indemnités) n’avaient aucune idée des affaires de la ville. Certains même, inconnus jusque là sur la ville, ne connaissaient même pas le nom de notre intercommunalité...

Ce manque d’expérience, excusable en début de...

Eclairage

Projet Trek ’ile : le parc urbain proposera un train touristique sur l’île !

Comment concilier tourisme de masse et protection de l’île ?

Le projet prioritaire de la majorité municipale de M. Ribault en cette année 2016 reste la création du parc urbain paysager sur l’île d’Andrésy. Mais celui-ci ne se fait pas sans heurts : opposition des riverains, création d’une association qui s’oppose au projet, recours juridiques, mais aussi difficultés à obtenir l’autorisation des autorités compétentes.

Sur ce dernier point, la majorité de M. Ribault avait commencé les travaux sans toutes les autorisations légales. Ce qui a eu le don...

Information urgente

Déforestation de l’île d’Andrésy : deux accidents sur le chantier Trek’île et des prescriptions non respectées

Face aux mécontentements et aux menaces judiciaires...

Hugues Ribault et sa majorité municipale font face au mécontentement d’un nombre croissant d’Andrésiens choqués par l’ampleur des travaux sur l’île. L’association qui s’oppose à ce projet anti-environnemental, Trankîle, est très active sur le terrain et n’hésite pas à contacter les autorités compétentes (préfecture, Batiments de France, Département…) sur les irrégularités nombreuses constatées presque tous les jours sur le chantier. Enfin, la mairie a été attaquée en justice par plusieurs...

Billet

Alain Mazagol : un maire-adjoint d’Andrésy qui dérape dans la presse

Alain Mazagol : « plus nécessaire de traverser la ville pour acheter son pain »

Dans le numéro du 3 février 2016, le maire-adjoint aux Travaux présente le projet immobilier de la Gare (220 logements). Il affirme qu’une « boucherie, une boulangerie, une épicerie fine, un pressing, un fleuriste » s’installeront à la gare. Or, si des mètres linéaires seront bien réservés à des locaux commerciaux, ni la mairie, ni les aménageurs ne peuvent maitriser et choisir le type de commerce qui s’installera.

Il serait d’ailleurs très étonnant qu’un boucher s’installe à...

Information urgente

Projet Trek’île : un ravage de l’espace naturel de l’île Nancy d’Andrésy

Aujourd’hui [mardi 26 janvier 2016] : funeste journée pour l’île.

On a franchi encore une étape dans la démesure et le ravage.

Quatre rotations de convois exceptionnels :

  • 9h20 : débarquement dans l’île de deux engins colossaux : un rouleau compresseur et un scraper (racleur niveleur).

L’entreprise a eu des difficultés importantes pour transborder les deux camions de chantier car il fallait faire coïncider la hauteur de la barge avec le niveau de la berge. Or, il y avait un trop fort décalage. La barge a dû être vidangée (pendant 1h30)...

Billet

Documents Trek’île (2) : Après un mois de demande et de visites, les élus AER obtiennent les documents

Les élus AER ont vécu un véritable périple depuis le 11 décembre pour obtenir les documents du projet d’ouverture de l’île sauvage d’Andrésy aux promeneurs (projet Trek’île - voir l’épisode 1).

C’est avec pleins de courage que deux élus AER sont retournés en mairie-annexe, mardi 5 janvier au matin.

9h30 : le service Urbanisme

Première visite : les services de l’urbanisme. Ils ont déjà été visités le 29 décembre. A cette occasion, notre tête de liste, Lionel Wastl, s’était vu refuser tout document lié au projet Trek’île, hors permis de travaux et plan...

Billet

Affichage de l’accord de déclaration préalable par la municipalité

Un mois après le début des travaux sur l’île la mairie affiche l’accord de déclaration préalable

Billet

L’association Trank’Île dénonce le massacre sur l’île d’Andrésy

L’association TRANK’ILE a pour objectif de protéger le patrimoine naturel de l’île d’Andrésy qualifiée de « réserve ornithologique », menacé par le projet Trek’Ile.

L’association TRANK’ILE a pour objectif de protéger le patrimoine naturel de l’île d’Andrésy qualifiée de « réserve ornithologique », menacé par le projet Trek’Ile.

Communiqué

Documents Trek’île (1) : Les élus AER interdits de documents administratifs par la municipalité de M. Ribault

Courriels, rencontres, coups de téléphone : sans réponse...

Les élus AER ont d’abord envoyé un courriel le 11 décembre au maire, à son cabinet, à la directrice générale des services, à la directrice des services techniques de la ville..

Devant l’absence de réponse, nous avons renvoyé le courriel le 16 décembre. Aucune réponse.

Lionel Wastl a téléphoné au directeur de cabinet du maire, le 23 décembre, pour lui rappeler notre demande de consultation des documents. Le directeur de cabinet semblait découvrir l’affaire et devait contacter la directrice générale des...

Communiqué

L’association Trank’Île

Eclairage

Projet Ile Nancy : « l’état naturel est propice à l’ouverture au public », pour le maire d’Andrésy !

Offensive médiatique du maire et de sa majorité

Les travaux du projet Treck’île n’ont pas encore commencé que la majorité municipale a déjà dépensé plus de 25 000 €, depuis sa réélection en 2014, dans des frais d’études et de communication pour « vendre » son projet d’ouverture au public de la partie sauvage de l’île Nancy.

Dernière dépense en date : le 4 pages couleurs distribué dans toutes les boîtes aux lettres de la ville et intitulé « Treck’île : randonnée au cœur de l’île Nancy ! ».

Pas d’emplacement réservé pour l’expression des...

Eclairage

La mairie distribue une plaquette sur son projet Trek’île, dans les boîtes à lettres des andrésiens

A partir de 2016, un nouvel espace de randonnée nature sera accessible sur l’île Nancy. Avec la réalisation de Trek’ île, la ville d’Andrésy souhaite compléter le parc naturel actuel et la passe à poissons, un parcours nature en milieu sauvage sur une partie de l’île Nancy.

Pour en savoir plus, la ville d’Andrésy met à disposition des Andrésiens une plaquette distribuée dans toutes les boîtes aux lettres.

Vous pouvez également télécharger dès à présent la plaquette de Trek’ île Randonnée nature au cœur de l’île Nancy !

Communiqué

Tract Trank’Île Septembre 2015 - Les opposants au projet Trek’Île ne sont pas des chiens !

Dans les numéros de mai et juin d’Andrésy Mag Hugues Ribault et son groupe ont pris pour cible le collectif Andrésy Trank’île et tous les opposants au projet « Trek’île ». La pétition contre le projet, remise au maire le 29 juin (1452 signatures), aurait-elle indisposé Monsieur le maire ? Non content de mobiliser la police nationale à l’occasion de la remise de la pétition, Monsieur Ribault n’hésite pas à accuser le collectif Trank’île de mensonge et de manipulation.

La majorité municipale dédaigne les opposants au projet Trek’île. Malgré les manifestations de mai et...

Communiqué

Andrésy, le point de non retour !

Au dernier bulletin municipal (n°154 en date juin 2015), le maire Hugues Ribault et sa majorité municipale ont martelé les raisons pour lesquelles le projet Trek’île se réalisera : projet profondément écologique, financement croisé assuré et image favorable et naturelle de la ville... Au-delà de ces arguments, le maire a dédaigné ses opposants d’une manière brutale. La réaction du collectif n’a pas tardé (...)

Chronique

Remise de la pétition contre le projet Trek’île : le maire appelle la Police

Le collectif Trank’île avait annoncé sa venue. Ses membres ont pendant des semaines fait signer leur pétition demandant l’arrêt de ce projet Treck’île.

M. Ribault souhaite créer des promenades pédestres, une zone humide et une éolienne sur la partie sauvage de l’île Nancy. Le projet Treck’île consistera en l’ouverture intégrale à la population de l’île Nancy.

Le coût pour les finances de la ville sous-estimé par le maire

Les élus Andrésy énergies Renouvelées ont toujours été contre ce projet. Nous avons obtenu quelques modifications du projet.

Ce projet est...

Chronique

« Non à l’extension du parc de l’Ile Nancy » !

Depuis décembre 2014, ce projet dit « Trek’Ile » pose des interrogations aux opposants. Les adversaires passent à une vitesse supérieure et notamment par l’action du collectif « Andrésy Trank’Ile » qui commence à faire du bruit.

Chronique

Manifestation contre le projet Trek’Île

Rassemblement à 16h30 place du 8 mai 1945 pour le départ d’un défilé en bord de Seine. 

Port de gilets jaunes ou teeshirts blancs pour être bien visibles.

Apportez votre pancarte si vous en avez une.

Nous souhaitons manifester dans la bonne humeur : petits instruments de musique bienvenus.

Venez nombreux !

Bien cordialement.

Le collectif Trank’île

Chronique

Pétition contre le projet Trek’Île

Signez la pétition contre le projet Trek’Île

Signez la pétition contre le projet Trek’Île

Information urgente

Manifestation contre le projet Trek’île, jeudi 21 mai, 11 h

Il s’agira d’une manifestation silencieuse, avec pancartes et messages explicites contre ce projet faisant partie de la catégorie des « projets inutiles et coûteux ».

Pourquoi jeudi 21 mai à 11 heures ? C’est le moment choisi par le maire d’Andrésy pour inaugurer, avec les élus et les notables du territoire, l’exposition 2015 de Sculptures en l’île.

Hors subventions, ce projet coûtera 500 000 € aux contribuables. Rappelons que le maire d’Andrésy a déjà annoncé une probable hausse des impôts, l’année prochaine.

Ce projet appelé Treck’île ouvre au public l’ensemble...

Information urgente

Manifestation du collectif Trank’ïle contre l’extension Trek’Île de l’Île Nancy

Le collectif Trankîle organise, ce jeudi 21 mai, lors de l’inauguration de Sculptures en Ile, une manifestation qui partira de la place du 8 mai en direction de l’embarcadère pour protester contre le projet Trek’île en gilets jaunes ou teeshirts blancs. Le collectif souhaite que la manifestation se déroule dans le calme, les pancartes parleront d’elles-mêmes. Pétition et tract ci-joint du collectif Trank’Île (...)

Tribune

Tribune AER du mois d’Avril 2015

Le budget 2015 confirme les errements de la majorité. Les dépenses étant supérieures aux recettes, M. RIBAULT ponctionne dans « la poire pour la soif » constituée lors de la vente des terrains de l’ancien collège.

Si seulement cette épargne était utilisée pour baisser les frais de fonctionnement futurs… Par exemple, en 2014, des études devaient démarrer pour rénover le centre Louise Weiss. Plus rien pour 2015 : le maire préfère s’entêter dans son projet de promenade sur l’île (540 000 € aux frais des Andrésiens, y compris l’achat des terrains). Pendant ce...

Tribune

Tract Trank’Île Avril 2015

NON À L’EXTENSION DU PARC DE L’ÎLE NANCY (dit projet Trek’île)

Hugues Ribault nous dit dans le magazine municipal de mars : « L’île Nancy est un joyau du patrimoine naturel andrésien. C’est pourquoi nous sommes en train de mettre au point le projet d’extension de son parc naturel à l’ensemble de l’île... »

MALGRÉ UNE CONJONCTURE DIFFICILE LE PROJET EST TOUJOURS D’ACTUALITÉ !

UN DISCOURS CONTRADICTOIRE :

Alors que la municipalité prétend ne pas avoir les moyens pour réaliser des dépenses indispensables (activités périscolaires, entretien des écoles, des voiries,...

Chronique

Projet Trek’ile d’Andrésy : des habitants contre

Projet d’extension Ile Nancy - Andrésy

En matière de concertation sur ce projet d’aménagement de l’île, le maire et sa majorité ne sont pas exempts de reproches : les habitants de l’île ont écrit (en recommandé accusée de réception) au maire, début septembre 2014, et ils n’ont jamais reçu de réponse.

Les habitants de l’île connaissent parfaitement leur environnement et nous ont informés de certaines problématiques du projet que nous avons présenté en Conseil municipal au maire et à sa majorité municipale.

Le problème de l’érosion des berges

Afin de créer une promenade, la municipalité...

Chronique

La mairie expose son projet d’extension de l’île Nancy

Du 8 au 15 décembre 2014, les andrésiens sont invités par la municipalité à découvrir une exposition sur le projet d’extension de l’île Nancy qui doit voir le jour en 2015.

Du 8 au 15 décembre 2014, les andrésiens sont invités par la municipalité à découvrir une exposition sur le projet d’extension de l’île Nancy qui doit voir le jour en 2015.

Chronique

Une lettre ouverte au maire d’Andrésy à propos du projet d’extension du parc naturel de l’île Nancy

Le projet Trek’île a suscité des réactions et des interrogations. Parmi elles, cette lettre ouverte en date du 15 décembre, publiée comme tribune dans les colonnes du J2R, à Monsieur Hugues Ribault, maire d’Andrésy démonte point par point les arguments défendus par les promoteurs de ce projet ayant « tout de même des faux airs de parc d’attraction ».

Chronique

Projet d’aménagement Ile Nancy - Trek-Île

Le jeudi 11 décembre 2014, Hugues Ribault, maire d’Andrésy et son adjoint Alain Mazagol ont présenté Trek’île, projet d’extension du parc naturel de l’Île Nancy. Certaines inquiétudes ont émergé...

Chronique

Date limite de réalisation ou d’engagement des projets lauréats d’Yvelines-Seine

Selon le planning de l’appel à projets « en faveur de la valorisation et de l’animation de la Seine », « tous les projets retenus devront être réalisés ou, a minima engagés. Un report de délai devra être dûment justifié. »

Chronique

Huit lauréats pour dynamiser la Vallée de la Seine

En février 2012, les Conseillers généraux des Yvelines avaient décidé l’organisation d’un appel à projets exceptionnel en faveur de l’animation et de la valorisation de la Seine. Cet appel à projets baptisé « Yvelines Seine » avait pour ambition de favoriser l’émergence de projets qui généreront des flux touristiques et des retombées économiques pour la Vallée de la Seine yvelinoise.

Aujourd’hui, ce sont huit projets qui sont retenus pour être soutenus financièrement, jusqu’à hauteur de 50% pour la majorité d’entre eux. Ces projets participent tous...

Chronique

Réunion du comité départemental de sélection pour étudier les 38 dossiers déposés dans le cadre d’Yvelines Seine.

Aux côtés des acteurs et partenaires concernés, le Conseil général a choisi de poursuivre et d’accélérer son investissement sur un territoire stratégique qu’est l’axe Seine Paris – les Yvelines – Rouen – Le Havre. Comme l’a indiqué Alain Schmitz, Président du Conseil général : « Nous avons trop longtemps tourné le dos à la Seine ; il est aujourd’hui temps de lui redonner sa véritable place. ». Le développement équilibré des Yvelines et la concrétisation du Grand Paris ne se réalisera que par accroissement de l’attractivité de la vallée de la...

Chronique

L’assemblée départementale des Yvelines lance un appel à projets exceptionnel en faveur de la valorisation et de l’animation de la Seine

Dans le cadre d’Yvelines Seine, le Conseil départemental des Yvelines a choisi, aux côtés des acteurs et partenaires concernés, de poursuivre et d’accélérer son investissement sur un territoire stratégique pour le développement équilibré des Yvelines et la concrétisation du Grand Paris : l’axe Seine Paris – les Yvelines – Rouen – Le Havre.

Parmi les nombreuses orientations prises dans ce cadre, la promotion globale de la vocation touristique de la vallée de la Seine a été retenue compte tenu du fait qu’elle constitue un facteur d’attractivité et...

Chronique

Chronologie du projet Trek’Île

Le projet Trek’Île est une réponse de la municipalité d’Andrésy à un appel d’offre du département visant à valoriser la vallée de la Seine. Ce projet n’est pas une demande des andrésiens.

Le projet Trek’Île vise à créer artificiellement 5km de sentiers dans "un site exceptionnel en Île-de-France avec un « parcours sauvage », au milieu d’une faune et d’une flore préservées [...] pour permettre à cette partie « aujourd’hui délaissée », de revivre aux yeux des Andrésiens".

Voici la chronologie du projet.

Le projet Trek’Île est une réponse de la municipalité d’Andrésy à un appel d’offre du département visant à valoriser la vallée de la Seine. Ce projet n’est pas une demande des andrésiens.

Le projet Trek’Île vise à créer artificiellement 5km de sentiers dans "un site exceptionnel en Île-de-France avec un « parcours sauvage », au milieu d’une faune et d’une flore préservées [...] pour permettre à cette partie « aujourd’hui délaissée », de revivre aux yeux des Andrésiens".

Voici la chronologie du projet.