Conseil d’établissement de l’école de Musique et de Danse convoqué en urgence

Face à la fronde des parents d’élèves, suite à l’augmentation des tarifs de l’école pour la rentrée 2015, la municipalité a convoqué en urgence un Conseil d’établissement.

La convocation a été envoyée le 23 juin pour le 30 juin. Il se déroulera juste avant le Conseil municipal, afin de désamorcer tout mécontentement et éviter toute perturbation du conseil municipal.

Depuis la rentrée 2014, l’Ecole de musique et de danse (EMD) a créé un Conseil d’Etablissement, dans lequel siègent le Maire, des élus (Lionel Wastl pour le groupe AER), des fonctionnaires de l’école et de la bibliothèque, la DGS et le directeur des affaires culturelles, ainsi que des parents d’élèves.

Cette création est liée à la démarche de classification de l’EMD en CRC (Conservatoire à Rayonnement Communal).

Le Conseil d’établissement de l’EMD n’a été réunie... qu’une seule fois : à la rentrée 2014. Depuis, plus rien.

Mais à quoi sert le Conseil d’établissement de l’EMD ?

Le rôle et la fonction de ce conseil sont inconnus. Alors que deux dossiers importants ont déjà été traités par les élus du conseil municipal, le Conseil de l’EMD n’a pas été consulté, ni réuni en amont.

Le directeur des Affaires culturelles (M. Chaneaux) et la maire-adjointe à la Culture (Mme Montero-Mendez) ont présenté au Conseil municipal le projet d’établissement cette année. Projet ambitieux en terme de programmation et d’investissements mais qui n’a pas amené la majorité municipale à convoquer un Conseil d’établissement qui aurait pu travailler, en amont, sur cet important document.

De même, début juin, la nouvelle tarification pour la rentrée 2015 a été présentée en Conseil municipal, sans convocation du Conseil d’établissement de l’école. Elle est caractérisée par l’instauration d’un quotient familial. Les élus l’ont voté à l’unanimité. Les élus d’Andrésy Énergies Renouvelées n’ont eu que 5 jours pour étudier les 30 délibérations de ce Conseil municipal très chargé (dont le budget administratif). Nous avons voté « pour » l’instauration d’un quotient familial. Si nous avions eu plus de temps de préparation, nous aurions voté « contre », en raison des surcoûts pour certaines familles. Les parents ont lancé une pétition en ligne. Nous soutenons cette action.

Ainsi, en urgence, la majorité municipale a convoqué un Conseil d’établissement, le 30 juin, deux heures avant le Conseil municipal !

Les élus AER ont demandé des explications au maire adjoint aux Finances, Denis Faist. Ce dernier n’exclut pas de revenir sur cette disposition financière particulièrement contraignante pour les familles ayant plusieurs enfants inscrits à l’école. Affaire à suivre...

 

A lire sur le sujet

Le pas chassé de la mairie d’Andrésy face à la colère des parents de l’Ecole de Musique et de Danse

L’adjointe et le directeur de la Culture d’Andrésy censurent les élus AER

Évènements associés

Conseil d’administration

Conseil d’établissement de l’école de Musique et de Danse convoqué en urgence

Ordre du jour :
- Rentrée 2015. Aucun document distribué