Conseil municipal des Jeunes d’Andrésy : un état des lieux (janvier 2017)

Depuis sa création, le Conseil municipal des Jeunes ne s’est réuni qu’une fois, en avril 2016. Un état des lieux catastrophique de la ville avait été présenté par les élus jeunes de la ville. Des projets ont été proposés.

Huit mois après, où en sont ces projets ? Les élus AER ont demandé un état des lieux des travaux prévus lors du Conseil municipal de décembre 2016.

Après avoir été contre tout projet de Conseil municipal des Jeunes (CMJ) lors de ses deux premiers mandats, Hugues Ribault a changé d’avis après sa réélection en 2014.

Mais la création d’un CMJ par un maire autocrate, étranger à toute forme de démocratie participative, s’est révélée problématique, avec annulation puis report des élections en 2014 et 2015. Lire notre article : « Un CMJ annulé et reporté ! »

Le 8 avril 2016 le premier CMJ a eu lieu à l’Hôtel de Ville. Ses élus ont alors fait un état des lieux de la ville qui n’a pas fait sourire le maire et sa majorité municipale, présents au premier rang du public (voir le CR du CMJ en pièce jointe).

CM du 14/12/16, l’adjoint à la Démocratie locale incapable de nous présenter un état des lieux des projets du CMJ : Les élus AER ont demandé à Jean-Pierre Dos Santos où en étaient les projets portés par les élus du CMJ. L’adjoint est resté muet, n’étant manifestement pas informé de l’avancement des dossiers. C’est son collègue, Alain Mazagol, aidé par les directrices des services présents en Conseil, qui a pu nous apporter des réponses, que nous retranscrivons dans cet article.

 

« Beaucoup de routes abimées, des rues mal éclairées, ... Plateau des Charvaux (terrains de hand et basket) en très mauvais état, ... sol du skate park (Diagana) détérioré, ... peu d’événements festifs sur Andrésy,... tunnel du Ponceau sombre, sale, très mal éclairé,... » : les jeunes élus n’y sont pas allés de main morte !

Depuis 8 mois, une seule délibération votée en CMJ a obtenu entière satisfaction : la fête de fin d’année a pu être organisée. Le CMJ demandait un budget de 5000 €. Ils ont obtenu finalement 2000 €.

Qu’en est-il des autres projets proposés par le CMJ d’Andrésy ?

 

 

Sécurisation du tunnel du Ponceau

C’est l’une des premières demandes des jeunes élus, tous collégiens. La mairie nous annoncé que la rénovation du tunnel « sera faite » en 2017. Elle consistera en un coup de peinture et amélioration de l’éclairage.

 

Eclairage public et routes à Andrésy

Le CMJ souhaite que le maire se lance dans des investissements de voiries afin de les sécuriser : "

beaucoup de routes abimés (gênant pour les voitures) et des rues mal éclairées (gênant et peu sûr pour les piétons) comme par exemple : rue Amédée Dutard, Rue de la fontaine, rue des sablons, avenue des Couttayes, esplanade Louise-Weiss, chemin de Maurecourt à l’Hautil, CD55…)", ont déclaré les élus lors du premier CMJ. 

Sachant que la voirie est de compétence communautaire et que la majorité municipale a dépensé toute sa quote-part dans la rénovation du centre-ville, on ne voit pas comment le CMJ pourrait obtenir satisfaction. La majorité municipale s’est d’ailleurs bornée à annoncer que « les services présenteront une carte des routes et des éclairages » aux jeunes.

 

Projet City Park des Charvaux

La mairie vient de présenter un premier projet aux élus, fin décembre. Aucun travail collaboratif n’a été réalisé, en amont, avec le CMJ. Comme à son habitude, M. Ribault impose un projet puis informe les élus. Mais l’essentiel est là : le city park devrait se concrétiser en 2017, en espérant que les jeunes seront satisfaits par les choix faits.

 

Trois tables de ping-pong à Diagana

Le CMJ souhaitait plus d’activités extérieures à Diagana. Les trois tables « sont commandées » nous a affirmé M. Mazagol. Par contre, il n’y aura qu’une seule table dans le parc sportif de Diagana. Car les deux autres seront installées ailleurs : une dans le Parc de la Côte Verte, une autre dans un square de la ville - probablement dans le nouveau park des Vikings.

 

Rénovation du skate park de Diagana

La demande a été à moitié réalisée : pas question de refaire le sol, pour des raisons budgétaires. Par contre une barre de slide a bien été installée, comme le souhaitait le CMJ.

 

Au-delà de ces projets, les élus du CMJ ont fait une visite de l’Assemblée nationale avec le député de la circonscription (Arnaud Richard). Ils ont aussi rencontré les seniors du CCAS.

Nous attendons avec impatience un second CMJ courant 2017.