La majorité d’Andrésy de M. Faist efface à nouveau l’opposition

Inauguration du mur d’escalade Diagana

Encore une fois, la majorité municipale de MM. Ribault et Faist a fait en sorte de faire disparaître d’une photo officielle les élus d’opposition, en premier lieu notre tête de liste : Lionel Wastl. Cette fois-ci c’est à la Une d’Andrésy Mag.

Les élus d’opposition absents de l’inauguration du mur d’escalade ?

A la une du journal municipal d’Andrésy du mois de septembre (diffusé le 10 octobre) : l’inauguration du mur d’escalade de Diagana.

Sur la photo à la une : le maire et son équipe de la majorité (dont M. Faist), un jeune du Conseil municipal Jeunes et le sous-préfet. Mais où sont donc les élus de l’opposition municipale ? Absents ?

Non, ils sont hors cadre, coupés au montage !

La tête de liste de l’équipe Andrésy Energies Renouvelées, le groupe d’opposition municipale, Lionel Wastl, présent à l’événement a été coupé. On peut y apercevoir son bras, à droite de la photo.

Lionel Wastl est notre élu faisant partie de la Commission Sport et élu à l’Office municipal des Sports (OMS). C’est dire si sa présence à cette inauguration était normale et tout-à-fait légitime et que sa suppression volontaire sur la photo peut choquer.

Une coutume récurrente

La majorité municipale d’Andrésy est coutumière, depuis six ans, de cette pratique détestable. A chaque cérémonie des vœux du maire, par exemple, les quatre élus AER sont coupés de la photo qui fait la une d’Andrésy Mag. Voir : « Quand le maire efface l’opposition du journal municipal ».

Nous avons déjà plusieurs fois fait la remarque à la majorité de MM. Ribault et Faist en conseil municipal. Le maire a toujours fait l’étonné en se déchargeant de toute responsabilité, quitte à mettre mal à l’aise les agents de la ville travaillant au service Communication…

La réussite de ce mur d’escalade a fait l’unanimité de tous les élus municipaux. Il n’y a eu aucune polémique sur son sujet. Lionel Wastl a même salué, lors de cette inauguration, le maire pour ce bel investissement.

Nous regrettons de telles pratiques qui ne font honneur, ni à la majorité municipale, ni, plus globalement, à la politique.

La une que l’on aurait aimé voir

La pratique selon laquelle la photo du maire doit apparaître le plus possible dans le magazine est à proscrire, a fortiori à la une du magazine municipal. Dans le numéro de septembre le maire apparaît au moins 10 fois sur les 24 pages. Rappelons que notre magazine ne devrait pas être un support de promotion et de publicité du maire et de son équipe.

La majorité de MM. Ribault et Faist pourrait concourir au célèbre concours du Canard enchaîné intitulé « Ma binette partout » qui met à l’honneur les élus cumulant leur photo dans les journaux de leur commune !

Un maire, et plus globalement une majorité municipale, ne devrait pas se mettre autant en avant, mais plutôt valoriser l’actualité des Andrésiens, de nos associations et des évènements animant notre ville, en évitant l’auto-promotion politicienne.