Quand l’Euro de foot passe avant la gestion de la ville d’Andrésy...

Conseil municipal avancé, réunions publiques à 19 heures...

La vie politique de M. Ribault et la gestion d’Andrésy s’adaptent au calendrier de l’Euro de foot.

Les élus AER regrettent qu’Andrésy soit moins important que les matchs de l’Euro aux yeux du maire d’Andrésy et de sa majorité municipale.

Depuis le mois de mai, l’agenda du maire d’Andrésy et de son équipe majoritaire est en partie dicté par le calendrier de l’Euro de football.

Conseil municipal avancé

Au début du Conseil municipal, le maire, Hugues Ribault, annonce un changement de date du conseil du mois de juin : il était inscrit le jeudi 30 juin ; il est déplacé la veille, le mercredi soir. Il faut savoir que les conseils municipaux d’Andrésy ont lieu traditionnellement les jeudis soirs, tous les un mois et demi. Le calendrier est donné à l’avance afin que les élus municipaux puissent prendre leur disposition et être présents.

Pourquoi ce changement de date ? Parce qu’aura lieu, ce jeudi 30 juin, un quart de finale de l’Euro qui aurait pu, hypothétiquement, concerner la France - si elle avait fini à la seconde place de sa poule. En toute probabilité, Hugues Ribault a changé la date du conseil municipal d’Andrésy pour se libérer une soirée afin de voir un éventuel... Espagne / Pologne.

Hugues Ribault peu présent au Village de l’Euro : après une semaine de compétition, force est de constater que si le maire d’Andrésy adapte son calendrier politique à celui du foot, ce n’est pas pour regarder les matches au Village, installé à Diagana. Hugues Ribault a brillé par son absence aux deux premiers matchs de l’équipe de France. Par contre, il a impressionné par sa faculté d’être présent au bon moment, c’est-à-dire devant les médias locaux.
Pour le premier match, le maire a fait son discours inaugural, a serré des mains et parlé aux journalistes. Il a pu partir avant le début du match.
Pour le second match, il n’était pas là. Mais contacté par ses amis de la présence de la chaine locale Yvelines Première, venue faire un reportage sur le Village et les supporters, M. le Maire est arrivé à la 85ème minute du France-Albanie, juste pile poil pour voir les 2 buts français et... se faire interviewer.
Maire : c’est un vrai métier !

Réunion publique à 19 heures

Toujours en mai, le maire fixe la date de la réunion publique sur la mise en place de l’Aire de de Valorisation du patrimoine andrésien (AVAP, ex ZPPAUP). L’AVAP fixe les règles d’urbanisme sur la moitié de la ville en créant de grandes contraintes pour les habitants souhaitant réaliser des travaux donnant à l’extérieur de leur propriété. La réunion est fixée pour le lundi 20 juin, mais à... 19 heures ! Comme l’a analysé l’un de nos élus, Jean-Claude Frot, sur les réseaux sociaux : "70% des actifs andrésiens sortent du canton pour aller travailler, et compte-tenu des difficultés rencontrés pour revenir à Andrésy aux heures de pointe, que ce soit en transport ou en voiture, compte-tenu aussi qu’on a reçu l’information que vendredi soir, il ne risque pas d’y avoir grand monde à cette heure-ci« .

Pourquoi 19 heures ? N’est-ce pas parce que le même soir auront lieu les derniers matchs de la poule B ?...

Toujours la même semaine, une autre réunion publique a été programmée par le maire d’Andrésy : jeudi 23 juin. Elle portera sur l’installation de la fibre optique dans une partie de la ville. La réunion démarre aussi à...19 heures. A cause du foot ? Ce soir-là, le maire d’Andrésy a une excuse : il y a conseil communautaire. Mais alors, pourquoi ne pas trouver une autre date à une heure plus convenable pour les Andrésiens qui travaillent ? Car le maire n’a pas toutes ces soirées complètes... A moins que le foot...

Les élus AER aiment aussi le foot. Mais de là à faire passer l’Euro de football avant toute autre considération, il y a un pas que des élus municipaux responsables et soucieux de l’intérêt public ne devraient pas franchir.

Portfolio

A lire sur le sujet

Retransmission des 7 matches de phase finale de l’Euro de foot 2016