Ribault et Faist attirés par l’aimant Macron et LREM

Deux épisodes, courant janvier, ont suffi pour faire comprendre à celles et ceux qui sont au fait de la politique que le maire d’Andrésy et son adjoint aux Finances, Denis Faist, préparaient déjà les prochaines Municipales de 2020.

Le maire-sortant et son bras droit auront besoin d’un appui politique. Comme l’étiquette Les Républicains (LR) sera bouchée par leur opposante de droite, Virginie Muneret, il ne reste que le mouvement du Président Macron (LREM) à prendre.

La traque à LREM a donc commencé. Le maire d’Andrésy a commencé par tresser des lauriers à la gouvernance Macron lors de son discours à la cérémonie des Voeux de la ville. Puis il s’est fait prendre en photo avec la députée LREM de la circonscription, Michèle de Vaucouleurs. Photo publiée en bonne place dans le magazine de la ville.

Lors des dernières élections municipales de 2014, Hugues Ribault s’était représenté sans étiquette politique : il n’avait pas reçu l’investiture de son parti UMP (ex LR). C’était son adversaire de droite, Virginie Muneret, ancienne adjointe de M. Ribault, qui l’avait obtenue.

Dans le cas où Ribault ne se représenterait pas en 2020, son bras droit, Denis Faist, qui a déjà fait acte de candidature pour les Municipales de 2020, a un passé de centre-droit. Il s’est déjà présenté aux Législatives avec l’étiquette MoDem. Et avant, il roulait pour l’UDI.

Ribault et Faist : macron-compatible ?

Dans le contexte actuel, il ne fait aucun doute que MM. Ribault et Faist ne récupéreraient pas l’étiquette LR. Les deux se sont mis à dos tout le LR yvelinois en déclarant la guerre à notre interco dirigée par MM. Tautou et Bédier (président du département, LR).

Et si, finalement, Ribault était Macron-compatible ? L’étiquette LREM est, en effet, libre sur la ville. Certes, M. Ribault a été l’un des plus fervents défenseurs du candidat LR, François Fillon, lors de la dernière présidentielle, en étant l’un des premiers élus de France à offrir son parrainage. Mais il a déjà été soutenu, par le passé, par l’UDF et l’UDI. Et s’il faut faire un petit effort pour 2020...

Denis Faist, son Premier adjoint, qui, lui, a déjà fait acte de candidature pour les Municipales de 2020, compte sur son passé de centre-droit pour celer une alliance avec LREM. Après avoir porté l’étiquette MoDem puis UDI, les convictions politiques de M. FAIST adaptent leur géométrie aux meilleures chances d’être, enfin, élu un jour à un « poste dirigeant ».

Ribault : « les réformes nécessaires sont enfin mises en place »

A la cérémonie des vœux, le maire d’Andrésy a débuté sa danse des 7 voiles en tressant des lauriers à la gouvernance Macron. Sous le regard approbateur de Denis Faist, mais ceux stupéfaits de ses élus et militants, Hugues RIBAULT a félicité le Président de la République pour « sa politique internationale irréprochable » qui remet la France au centre des acteurs qui comptent.

Encore plus surprenant, il s’est réjoui qu’« enfin les réformes nécessaires étaient mises en place par un gouvernement ».

Dans le public, la députée LREM de la circonscription, Michèle de Vaucouleurs, buvait du petit lait...

La photo Ribault / De Vaucouleurs dans le journal municipal

Autour du buffet et du mousseux, un cliché de cette belle entente n’a pas manqué d’être pris. Cette photo avec la députée MoDem/LREM a ensuite été choisie pour être publiée en bonne place dans le magazine de la ville. Jamais de toute sa carrière politique M. Ribault, homme profondément ancrée à droite, ne s’était montré en photo avec un élu d’un autre parti.

Alors que les pontes LREM prônent le renouvellement des cadres politiques, MM. RIBAULT et FAIST ne semblent pas voir en quoi leur tentative d’obtention d’un 4ème mandat devrait les disqualifier d’office.

La photo de Ribault avec un élu condamné

Les macronistes voudront-ils, par ailleurs, s’associer avec un maire qui pose en photo dans sa gazette municipale avec le maire d’Orgeval, M. Tasset, tout juste démissionnaire suite à... une lourde condamnation à 20.000 € d’amende et 1 mois de prison avec sursis pour prise illégale d’intérêt ?

Qu’en pensent les élus tendance Wauquiez de la majorité Ribault/Faist ?

C’est aussi un pari dangereux que tentent MM. Ribault et Faist pour avoir une chance de se faire réélire pour la quatrième fois en 2020. Dans leur équipe, entre les élus qui souhaitent arrêter en fin de mandature et ceux, encartés LR, tendance Wauquiez et Sarkozy, qui n’accepteront jamais de repartir en campagne avec l’étiquette macroniste, il va falloir en trouver des noms à mettre sur la liste….

 Espérons que les citoyens andrésiens sauront faire la part des choses et décrypter les petits calculs politiques de la majorité actuelle d’Andrésy.