Ribault/Faist persistent : Andrésy ne paiera pas ses impôts à notre interco GPS&O

Andrésy est engagée dans un bras de fer juridique avec notre intercommunalité GPS&O.

La majorité municipale de MM. Ribault et Faist refuse de payer nos impôts.

Lionel Wastl, tête de liste AER, est intervenu lors du Conseil municipal du 18 novembre 2018, pour rappeler l’ensemble des promesses de MM. Ribault et Faist, dès 2015, lorsqu’ils ont voté « pour » l’adhésion d’Andrésy à cette interco avec le Mantois.

MM. Ribault et Faist ont aussi soutenu la hausse de la participation de la ville au budget Voiries de l’interco en 2017. Pour quels résultats ?...

« MM. Ribault et Faist,

Vous avez voté, avec les élus de la majorité LR, en 2015, l’intégration d’Andrésy dans la nouvelle intercommunalité d’un périmètre de 400 000 habitants et 73 villes. Vous avez aussi voté pour le statut maximal d’intégration de « Communauté urbaine » qui condamne les Andrésiens à rester avec le Mantois et qui impose un maximum de transferts de compétences.

Sur ce dossier, la majorité municipale d’Andrésy a décidé de faire de la « politique » et d’accepter le projet de la droite Yvelinoise, derrière Pierre Bédier, d’une interco, sans queue ni tête, allant de Mantes jusqu’à Conflans.

Une interco très loin de notre bassin de vie et de notre bassin d’emploi.

 

Les promesses aux Andrésiens de 2015

Durant toute l’année 2015, vous aviez fait des promesses aux Andrésiens et qui sont toutes inscrites dans les PV des conseils municipaux (CM).

Lors CM du 30 juin 2015, M. Ribault déclarait « les élus travaillent sur ce futur regroupement et ses compétences ». Vous étiez optimiste : « On a cette chance d’avoir une structure d’études et de développement » .

Lors du CM du 05 novembre 2015, vous ajoutiez : « On peut dire que les choses sont vraiment prises en main, avec des cabinets d’experts ».
Enfin vous promettiez que « cette interco nous coutera moins cher ».

On connait la suite : hausse des versements des contribuables andrésiens vers cette interco puis refus d’Andrésy de payer ses impôts !

2017 : le soutien de M. Faist à l’augmentation des impôts, partie Voirie

Lors du CM du 29 mars 2017, le Premier adjoint aux Finances, M. Faist, déclarait : « cette augmentation de l’Attribution de Compensation en 2017 comprend aussi un nouveau calcul de la compétence voirie dont j’ai défendu le principe à la CLECT. Oui, cela fait une augmentation de l’Attribution de Compensation, mais j’espère que ce sera bénéfique à terme pour l’amélioration de l’état de nos voieries. » (…) « J’espère que ce budget de voirie de 38 millions d’euros en 2017 pour la Communauté Urbaine bénéficie à tous, mais bénéficie aussi à Andrésy. »

 Hausse des impôts Voirie à l’interco : pour quels résultats ?

Suite à cette augmentation, les Andrésiens ont-ils profité de ce budget pour profiter d’investissements ? Non !

Après une année blanche, en 2016, la seule côte de Verdun a été refaite en 2017.

En 2018, un morceau de la rue du Mal Foch a été refaite.

On attend toujours depuis deux ans des travaux pour la circulation douce puisque le plan des circulations douces de l’interco a été arrêtée depuis deux ans à l’interco.

On attend toujours aussi la poursuite de la rénovation du Centre-ville, jusqu’à Fin d’Oise, qui aurait dû se concrétiser depuis 2014, date de votre réélection.

Andrésy : 10ème ville de l’interco et ... dernière servie !

Andrésy est la dixième ville de GPS&O par le nombre d’habitants. Et nous profitons que de miettes de cette interco.

Parce que le Mantois est la priorité ;
Parce que la rive gauche est la priorité, notamment avec l’arrivée d’Eole ;
Enfin, parce que MM. Ribault et Faist refusent de payer leurs impôts et ont entamé un procès à notre interco.

Et ce n’est pas probablement pour demain, qu’Andrésy profitera de notre interco, au regard de la situation financière de l’interco, de la désorganisation totale des services et des démissions des cadres et des directeurs de services qui se multiplient. »