Rue des Courcieux

Le projet dit « Rue des Courcieux » est un projet de 32 logements dont 10 sociaux et de 40 places de parking en sous-sol et rez-de-jardin ainsi qu’une aire de 2 places extérieures.

Le projet de construction est porté par Bouygues immobilier sous le nom « Seine & Parc »

Il est situé en zone « patrimoniale » (SPR).

 

Le projet a initialement été déposé en janvier 2017. Il a déjà essuyé deux refus de permis (voir chronologie).

Une troisième demande de permis a été redéposée le 20 juillet 2018, pour laquelle la décision est attendue pour le 20 novembre 2018 au plus tard.

Vous trouverez ci-contre les deux premiers permis de construire que notre équipe AER a été consulter en mairie annexe.

Vous trouverez également ci-contre deux analyses du projet réalisées par notre équipe et présentées en conseil municipal. La seconde analyse issue de l’nalayse du premier permis nous a permis de dégager l’argument technique principal permettant le refus du second permis, contre l’avis du maire.

 

Position géographique

Documents associés

Seconde demande de permis de construire par Bouygues Immobilier

Première demande de permis de construire par Bouygues Immobilier

Argumentaire AER du 21 mars 2017 contre le projet immobilier rue des Courcieux

Argumentaire AER du 19 septembre 2017 contre le projet immobilier rue des Courcieux

Portfolio

Évènements associés

Réponse à la 3ème demande de permis de construirepermis

Dépôt d’un 3ème permis de construire par Bouygues Immobilier pour une construction de 32 logements et 40 places parking

Refus du second permis de construire

La mairie d’Andrésy refuse le permis en utilisant l’un des arguments présentés par AER le 20 septembre en conseil municipal : « l’immeuble proposé par Bouygues Immobilier empiète sur l’Espace Paysager à Protéger. »

Les élus AER porte à la connaissance du Maire et de son adjoint, en conseil municipal, un second argumentaire offrant différents angles de refus de ce projet.

Le maire, Hugues Ribault confirme en conseil municipal et en commission devant les élus qu’il n’est pas opposé au projet et trouve qu’il s’insére parfaitement dans le centre ville

Dépôt d’un second permis de construire par Bouygues Immobilier

Refus du 1er permis de construire par l’Architecte des Bâtiments de France (ABF)

Le maire d’Andrésy indique que « très objectivement et juridiquement, [les arguments des élus AER] ne se défendaient pas »

Les élus AER porte à la connaissance du Maire et de son adjoint, en conseil municipal, un premier argumentaire offrant différents angles de refus de ce projet

Dépôt d’une permis de construire au nom de Bouygues Immobilier pour 32 logements et 41 places de stationnement