Tribune AER - Décembre 2016

Dr Hugues et Mr Ribault

Hausse des impôts, condamnation du syndicat des ordures, projets immobiliers sur la ville, occupation de la CCI par les gens du voyage...

« C’est pas de ma faute ! » clame le maire d’Andrésy.

C’est faux et il est facile de le prouver...

Docteur Hugues et Mister Ribault : le maire, après 15 ans de mandat, est devenu un artiste de la défausse. Il vote, il décide mais n’est responsable et coupable de rien. Ce sont toujours les autres.

  • Interco et impôts : Docteur Hugues se plaint de devoir payer 1,17 M € à cette interco et annonce qu’il serait obligé d’augmenter les impôts ! Mais Mister Ribault a voté l’interco GPSO à 400 000 hab. avec Mantes et a refusé de déposer un recours pour une interco « Confluence » (beaucoup de recours ont été approuvés par le préfet) ;
  • Occupation de la CCI : Dr Hugues se plaint du préfet qui n’évacue pas les gens du voyage. Mais Mr Ribault ne respecte pas la loi (2000) en matière d’accueil : de 2005 à 2009 il a bloqué tout projet d’aires d’accueil à l’interco. Andrésy étant dans l’illégalité, seul un juge peut décider d’une expulsion sur des terrains privés ;
  • Notre syndicat des ordures (SIDRU, Azalys) condamné à payer 42 M : Dr Hugues se plaint de la décision du juge. Mais Mr Ribault avait voté ces emprunts toxiques. Le maire affirme qu’il ne pouvait pas savoir. Mais le juge a considéré que les élus avaient « les compétences » pour mesurer les risques ;
  • Projets immobiliers : Dr Hugues reçoit les Andrésiens impactés, explique qu’il n’est pas au courant, qu’il freine les promoteurs... Mais Mr Ribault a voté la construction de 1250 logements (2800 habitants en plus) avant 2020 (PLU). Il s’est même lancé, tout seul, dans un projet d’immeuble rue de Chanteloup !

 Par contre, Dr Hugues et Mr Ribault ne font plus qu’un pour le projet prioritaire du boulodrome à 54 000 € : il sera bien construit. Voilà une promesse de campagne qui satisfait tout le monde : le terrain pour ses amis de tous bords, les boules pour les autres...

 Merci à nos deux élus, Eric Dareau et Jean-Claude Frot

L’opposition AER évolue. Eric Dareau et JC Frot ont dû nous quitter pour des motifs professionnels.

Nous les remercions pour leur travail formidable pendant ces deux années. Ils sont remplacés par Annie Minarik (quartier Centre) et Michel Près (Charvaux-Robaresses).

 

Portfolio