Tribune AER - Décembre 2017

Ne cherchez ce que faisait l’ensemble des services de la ville au cours du mois de décembre : tout le monde était mobilisé pour l’élaboration du bilan mi-mandat du maire d’Andrésy et de son poulain, Denis Faist, maitre es hausse d’impôts.

40 pages, une photo du maire toutes les 4 pages et des mensonges un peu partout.

Comment un maire peut-il se vanter de n’avoir concrétisé qu’un tiers de ses promesses à mi-mandat, tout en en ayant trahi un nombre conséquent avec la fermeture de la crèche municipale, le licenciement des assistantes maternelles de la ville et la hausse des impôts ?

Voeux pour 2018

Les élus AER vous présentent leurs meilleurs vœux de bonheur et santé pour 2018. Nous continuerons à défendre notre programme, qui avait convaincu 28% des électeurs, en œuvrant toujours pour l’intérêt général. Nous tenterons aussi de réduire les impacts négatifs en matière de qualité de vie des projets de la majorité de MM. Faist et Ribault qui se sont engagés à construire 1200 logements en huit ans.

Bilan mi-mandat payé sur vos impôts

Si vous avez un doute sur la façon dont vos impôts sont utilisés, vous avez eu une réponse en décembre avec la parution d’un bilan mi-mandat à la gloire du maire (1 photo toutes les 4 pages).

Il a mobilisé tous les services de la ville, utilisé un budget municipal à des fins publicitaires personnelles et montré comment il traitait l’opposition (une demi-page en caractères illisibles).

A mi-mandat : 32% des promesses tenues et des hausses d’impôts

Seul un tiers des promesses du maire ont été tenues à mi-mandat. Ce bilan, qui met à la une des projets inutiles et coûteux, fait par contre l’impasse sur tout ce qu’a supprimé le maire (crèche municipale, marché de Noël, réunions de quartiers), sur ses échecs (Charvaux, commerce local, insécurité…) et ses hausses d’impôts.

Nous déplorons aussi les mensonges proférés. Deux exemples :

1°/ pour justifier la hausse de 8% de la taxe d’habitation (TH), soit sa quatrième hausse d’impôt depuis qu’il est élu (2001), le maire et son candidat Faist incriminent l’interco GPS&O. Faux ! GPS&O a augmenté la taxe foncière et c’est bien le maire qui décide pour la TH (qui n’a pas encore été supprimée !) ;

2/ face à l’absence de toute rénovation de voiries depuis trois ans, le maire affirme que cela touche toutes les villes de l’interco. Faux ! GPS&O a dépensé 21 M € pour les voiries et réalisé 250 opérations en 2016 (soit 3,4 chantiers en moyenne par commune). Pourquoi pas à Andrésy ? Parce que le maire a dépensé (2013) trois années de budget dévolu à Andrésy sur un seul projet : le centre-ville.

En 2018 les élus AER continueront leur engagement de terrain quotidien pour défendre les intérêts de la ville et des Andrésiens.

 

Portfolio