Tribune AER du mois de Mai 2015

Notre objectif, durant cette mandature, n’est pas de casser les bonbons à Ribault.

En lisant leur tribune de mars, on se dit que la majorité UMP pense que notre seul but est (pardonnez-nous l’expression trop tentante), de casser les bonbons à Ribault. Ce n’est bien sûr pas le cas :

Le maire reste un champion de l’éco-blanchiment : en mars, le journal relate la plantation potagère réalisée par des classes de Denouval. Les années précédentes, ça consistait à faire une photo avec le maire devant les enfants et les plantations : aucun suivi, ni distribution des fruits et légumes aux enfants. Cette année, 2 enseignantes ont décidé de monter un projet : merci à elles.

Les habitants ont pu constater aussi que, malgré la promesse du « zéro phyto », nos rues ont été aspergées, en mai et comme tous les ans, de produits chimiques désherbants.

Enfin, nous dénonçons la présentation du budget (journal Avril) :

  • Non, la dotation de l’Etat ne baisse pas d’1 million mais de 222 000 € cette année.
  • Non, toutes les villes ne vont pas augmenter leurs impôts. Seules 1/3 l’ont fait en 2015, proportion normale, juste après une élection.

On a une solution simple pour éviter la hausse d’impôt qu’annonce le maire UMP : stopper le projet Treck’île qui absorbe… plus de 2 fois la baisse de la dotation annuelle de l’Etat !
Venez signer la pétition au marché du collectif Trank’île.